Il y a fort à parier que dans quelques mois, voir semaines, Camp Claude soit sur toutes les lèvres. Projet de Diane Sagnier, photographe de profession, le groupe ne fini pas de nous envoûter avec son électro pop aérienne et sensuelle. Avec une sélection en finale des inrocks Lab 2014, des premières parties de Real Estate ou Portugal the man et une présence à Rock en Seine cette année, vous n’avez pas fini d’entendre parler de Camp Claude !

Camp Claude évoque la chaleur de l’été, les premiers amour de vacances, la fraîcheur d’un nouvelle génération. Accompagnée des compositeurs Mike Giffts et Leo Hellden, de la formation désormais bien connue Tristesse Contemporaine, Diane pose sa belle voix sur des arrangements subtiles à la frontière du rock garage et d’un électro épuré et subtile. On est immédiatement marqué par la beauté de leur musique, reposant sur une esthétique avant tout très travaillée.

Sophistiqué mais pas trop, accessible mais juste ce qu’il faut, teinté de mélodies implacables, l’univers de Camp Claude a déjà tout pour plaire. Leur premier EP “Hurricane” verra le jour le 25 août, notamment grâce à un financement réussi via une plateforme crowfunding. Un premier album serait également en cours de préparation. Les quelques extraits qui fleurissent sur leur soundcloud présagent déjà le meilleur.

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :