Ancien leader du groupe au combien génial et un peu oublié Adam Kesher (souvenez-vous de ce titre magistral), Julien Perez compose et chante désormais en solo. Un pari risqué, d’autant que le jeune frenchie tente le pari osé de chanter en français. C’est son excellent premier EP “Cramer”, à venir le 15 avril prochain, qui nous fera placer de grands espoirs en lui.

Quatre titres qui marquent par leur production impeccable ; il faut dire que Perez a su s’entourer de personnes de choix, avec Pilooski (Discodeine, Tristesse Contemporaine) à la réalisation. Un EP à l’ambiance très particulière, avec comme thème central la nuit, reposant sur des sons électro pop ténébreux, énigmatiques et sulfureux. Le garçon de 26 ans y pose sa voix grave et envoutante, à en avoir des frissons.

On pense à son ainé Christophe bien entendu ; mais Perez s’inscrit également dans cette nouvelle vague de chanteurs français qui nous sont si chers, tels Yan Wagner ou encore la grande révélation de 2012 : Lescop. Encore trop méconnu, on est pourtant sûr que Perez n’aura aucun mal à éclore en 2013 aux yeux d’un public plus large. En tout cas, nous sommes prêts à prendre les paris.

Perez sera en concert à la Maroquinerie le 7 juin.

Author

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :