On avait quitté la douce Yelle avec son fameux “Je veux te voir”. Titre pour le moins populaire qui m’a toujours laissé dubitatif. Ce nouvel album semble déchainer les passions, les inrocks par exemple le vénèrent tout simplement. Curieux, j’ai tendu mon oreille, assez inquiet de ce que j’allais y entendre.

L’album s’ouvre sur “Safari Disco Club” du même nom que l’album. Immédiatement ce titre donne le ton. On peut dire que ça envoie sacrement du lourd ! Un son très funky, ultra frais. Ça fait un bien fou. Les rythmes sont plutôt simples, mais ça fonctionne très bien. La voix de Yelle peut paraître un peu irritante au début, mais il faut tout simplement s’y faire. Un morceau implacable.

L’electro français n’est pas quelque chose de rare, loin de là ! Nous en sommes même un peu les ambassadeurs avec notre célèbre “French Touch”. Mais ce qui est plus rare c’est lorsqu’il est illustré par des paroles françaises. Yelle a pris le pari, et c’est plutôt très réussi. Cela peut donner un petit côté désué parfois, voir même un peu ridicule, mais une fois la “barrière de la langue” passée, c’est tout simplement jouissif.

Le deuxième titre de l’album “Que veux-tu” en est là aussi une illustration parfaite. Avec des paroles universelles, et carrément géniales “Tu es beau, tu es grand, tu es fascinant. T’as des chevaux, des poneys, faisons des enfants” pour ne citer que le refrain.

Toute la suite de l’album est sur ce ton. Des paroles délirantes, mais réfléchies ; posées sur des rythmes et des coups de synthés imparables.
Mention spéciale à “La Musique”, un très très grand morceau assez dark. “Mon Pays” avec ces sons très 80’s est également parfait. “S’éteint le soleil”, morceau qui clôture l’album est assez fascinant de beauté et de nostalgie.

Cet album est beaucoup plus complexe et élaboré qu’il n’y paraît. Il faut l’écouter plusieurs fois pour rentrer dans ce monde si particulier. Si la musique est ultra dansante et euphorique, le fond de l’album est beaucoup plus mélancolique. Les paroles parlent d’elles même, avec un thème central et récurrent : l’amour… ou plutôt une certaine déception amoureuse. Comme si Yelle trouvait un exutoire dans sa musique.

Oubliez les détracteurs et les remarques du genre “C’est ridicule”, “C’est pas de la musique”, “ça m’écorche les oreilles”…
Safari Disco Club est tout simplement kiffant, un vrai bel album.
Yelle est une vraie grande artiste. La “chanson française” ne pouvait pas trouver plus belle ambassadrice.

A.

Author

Comments

  1. Archi d’accord !!! Mais c’était déjà le cas du précédent Pop Up remarquable album électro pop… celui ci est certes un cran au dessus !

  2. 2MuchPoney Reply

    Oui l’album précédent était aussi très bon! Mais l’aspect beaucoup plus mélancolique de celui ci rajoute de la profondeur et une certaine magie je trouve :)

  3. Pingback: Housse de Racket "Alesia" | 2MuchPoney

  4. Pingback: Live Report Yelle à L'Alhambra | 2MuchPoney

  5. Pingback: Yelle - Completement fou | 2MuchPoney

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It
%d blogueurs aiment cette page :