Voyage, beauté, ciné, jeux vidéo et lifestyle
Home > Culture > Cinéma > Critique de film > Gigola, au cinéma le 19 janvier 2011

Gigola, au cinéma le 19 janvier 2011

GIGOLA est le dernier film de la réalisatrice Laure Charpentier qui sortira en salles le 19 janvier 2011.

Un nouveau film avec un casting plutôt sympa : Lou Doillon, Marisa Paredes, Marisa Berenson, Marie Kremer, Eduardo Noriega, Rossy de Palma

Synopsis: Nous sommes à Paris en 1960. George, une jeune collégienne homosexuelle de 15 ans, tombe follement amoureuse d’un de ses professeurs, Sybil, 40 ans. Toutes deux vivront une liaison à la fois secrète et passionnée qui durera trois ans. Après le suicide de Sybil, George 19 ans, décide de ne plus jamais aimer personne et de brûler sa jeunesse aux réverbères d’une nuit sans aurore. George devient GIGOLA, une sorte de gigolo pour dames. Elle s’habille en homme, ne sort que la nuit, traite avec les souteneurs, se fait entretenir par des femmes riches et des prostituées, et fréquente quotidiennement les lieux nocturnes homosexuels de Paris. Elle arbore avec bonheur smoking, canne à pommeau en forme de serpent, et cravates à la Modigliani. Ses périples nocturnes nous mettent sur la route de Linda, Cora, Dolly, Dominique, Johanne, sans oublier Moune, la propriétaire du plus célèbre cabaret féminin de Paris, et Odette, la vieille milliardaire avide de plaisirs et friande de jeunes garçonnes… L’argent et l’alcool coulent à flot …

Ce film est tiré d’un roman dérangeant et provoquant qui a été censuré lors de sa parution en février 1972 pour ses scènes érotiques, l’auteur du roman est la réalisatrice du film. Le livre « GIGOLA » paru initialement aux éditions J.J Pauvert, a enfin été publié aux Editions Fayard en 2002… 30 ans de censure et beaucoup d’incompréhension et de jugements à l’emporte-pièce… Le livre sera réédité en janvier 2011, toujours aux Editions Fayard.

Twitter : _gigola_

Facebok : Gigola

Site web: http://www.journaldegigola.com/

Trailer  :

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Response

  1. Je l’ai vu et je n’ai pas du tout adhéré au film, bien dommage mais grosse déception bien que je n’en attende pas grand chose.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :